Dissiper les brumes

Il n’y avait plus que toi au-delà des mers.
Ton souffle, ton âme et mon cœur se marièrent.
Enlacés, rêvant d’un soleil d’or au-delà des écumes,
Nous unissions nos vies pour dissiper les brumes.