Fez : Rêves polychromes


Rêves polychromes

Ouvrir cette porte mystérieuse emplie d’impatience qui émeut la conscience,
Découvrir ce passage caché qui libère les parfums triomphants de la connaissance,
Humer d’anciens nards errants aux arômes qui enivrent les perceptions lyriques,
Épandre les doux rêves polychromes des tours, jusqu’aux couloirs antiques.
Traverser de longs corridors comme les détroits aux temps incertains fabuleux,
Goûter aux paysages d’or sans âge comme des miroirs aux trésors savoureux,
Percevoir encore les lointaines vagues cristallines bercer l’âme des premiers rois,
Libre dans un monde enchanteur où les grands découvreurs ont ouvert la voie.