Marchand de couleurs

Souviens-toi de moi, je suis celui qui colorait tes rêves,
Qui t’apportait des vagues de bonheur sur la grève,
Qui distribuait des arcs-en-ciel aux âmes tristes,
Qui transformait les tempêtes en légères brises.

Souviens-toi de moi je suis le marchand de couleurs,
Qui apporte les sourires et distribue les bonheurs,
Qui envoie le soleil réchauffer ton pays froid,
Qui désarme la tristesse pour te remplir de joie.

Moi toujours je t’emmène dans des landes aux parfums sucrés,
À jamais je te guéris de ces grandes plaines rougeoyantes,
Où la fumée des combats reste encore à planer,
Et les braises des feux encore aveuglantes.

Souviens-toi de moi je suis le marchand de couleurs,
Ferme les yeux, je t’emmène loin des tourments,
Je suis celui qui vit au plus profond de ton coeur,
Qui écoute encore les roulements de l’océan.