Délicieux lys

Délicieux lys

Des myriades de lumières graves s’imprègnent.
Les visages aux pensées sauvages sourient.
La mer pousse comme une prairie sans fin,
Où m’apparaissent par-delà les marées épaisses,
Des rêves d’épices.

S’envolent avec les embruns fuyants,
Surfant sur des vagues impromptues,
Au détour d’un soir coloré,
À la crête blanche acérée,
De délicieux lys.